Nouveau départ pour le festival de courts-métrages, de retour l’an prochain

Le festival de courts-métrages Ciné’Méliès était menacé de disparition. À l’issue de la cinquième édition en octobre 2017, l’association RéalisAction avait annoncé vouloir passer la main. C’est presque chose faite : une nouvelle équipe d’étudiants hazebrouckois a décidé de reprendre l’organisation de ce rendez-vous déjà bien ancré en Flandre.

Ce samedi matin, l’ancienne équipe fait face à la nouvelle, dans les locaux situés rue du Rivage, au-dessus de la CPAM. « C’est nous, il y a cinq ans ! », se marre Paul Duhamel, l’ex-président de l’association fondatrice du festival, RéalisAction.

« C’est nous, il y a cinq ans ! »

Dans le nouveau groupe prêt à reprendre le flambeau, des visages connus d’anciens participants ayant décroché en 2016 plusieurs prix avec leur film, Opération Isac. Cette bande d’amis du lycée des Flandres, tous âgés de 18 ans et le bac fraîchement décroché, s’est manifestée peu de temps après l’annonce faite par RéalisAction. « Comme nous l’avons expliqué, c’était devenu impossible pour nous d’assurer la bonne organisation de la prochaine édition et de se concentrer chacun sur nos projets professionnels et personnels », explique Paul, qui travaille désormais dans l’événementiel.

Forcément inspirés par RealisAction, les membres de FocusFilms veulent aussi se démarquer en apportant leur touche personnelle. Le festival 2019, rebaptisé Nuit du film court, se concentrera davantage sur les productions régionales et mettra en valeur les différentes formes d’art. « On change un peu la formule. On veut faire le mieux possible et montrer qu’à n’importe quel âge on peut faire quelque chose de bien », soulignent Gauthier Boulier, le président de l’association, et son équipe..

Retour vers le futur

Ils sont sept à vouloir assurer la pérennité de l’événement qui a bien grandi depuis son lancement en 2013. Lors de la cinquième édition, en octobre, l’équipe fondatrice avait sorti le grand jeu en exposant une DeLorean, voiture culte du film Retour vers le futur. « Tous ensemble, on veut montrer qu’on peut poursuivre ce festival, avance Clémence Noël. C’est aussi une manière de rester unis et de monter des projets ! »

« On sera là pour les guider, les mettre sur les bons rails »

La nouvelle association s’appellera FocusFilms. À partir de la rentrée, elle s’attellera à préparer l’édition 2019. « Nous partirons sur la même base, la même période, le deuxième week-end de Toussaint, mais nous allons changer le nom du festival », poursuit Gauthier Boulier, le futur président. Pour le moment, l’heure est au passage de relais, un parrainage se met en route. « Ce festival, c’est notre bébé. On a envie que les choses se passent bien et qu’il reste un événement bien ancré et attendu à Hazebrouck », assure Clément Markey, l’ancien vice-président et cofondateur. « On sera là pour les guider, les mettre sur les bons rails, confirme Paul Duhamel. C’est un plaisir aussi de voir qu’on a pu donner envie à d’autres jeunes de porter un tel projet. Une page se tourne. Ces cinq ans nous ont énormément apporté et monter ce festival nous a ouvert beaucoup de portes. L’organiser de A à Z a été très formateur. »

En dates

2013 : lancement du festival Ciné’Méliès, un festival régional de courts-métrages organisé à l’Espace Flandre. Marrainede cette première édition : une descendante de Georges Méliès. Neuf courts-métrages sont en compétition.

2015 : après les voyages dans l’espace, le thème est celui des comédies horrifiques. La fréquentation atteint 400 personnes.

2017 : cinquième édition « anniversaire ». L’équipe organisatrice annonce son souhait d’arrêter.

2019 : retour du festival sous un autre nom, par FocusFilms. Inscriptions possibles au printemps.